AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Phénix Noir, Phénix Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annibal
avatar
V.I.P
Messages : 673
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 52
 Ven 3 Aoû - 15:36

Qui suis-je ? Qu’est-ce que je deviens ? Ou vas ton ?
Tiraillé par les pensées : Chevalier Blanc, Chevalier Noir
Harassé par les Rageurs, supplié par les Compagnons
Envenimé par les Hargneux qui n’arrêtent leur claquoir

Un Phénix Noir grandi dans mes entrailles :

Je me voudrais parfois Phénix Noir,
Donner de l'épée, rentrer dans l'Histoire,
Ou encore Phénix Blanc, pour avoir sauvé des vies,
Des âmes de tout genre, de tout âge aussi

Je me voudrais Phénix Noir, tanner le cuir de certains,
Faire face aux Odieux, que je séduis de mon poing,
Ou encore Phénix Blanc, donner aux plaisants des heures d'existence,
Qu'ils vivent a la minute, d’une façon intense

Je me voudrais Phénix Blanc qui scrute les horizons
Brave Chevalier au aguets sur son étalon,
Prêcher le respect, s'il le faut, au prix de ma lame
Qu'on ne puisse l'exiger qu'on le refuse à la dame,

Alors toi qui se veux juge, tu es déjà bourreau,
Toi petit lourdaud qui ne comprend même pas les mots,
Le Phénix n’est toujours pas, qu’il est condamné à mort,
Toi qui prétend avoir raison, tu découvriras ensuite tes torts,

En d'autres temps, on savait se taire,
Aujourd'hui, là, la sensation d'aller en arrière,
Etre ici pour être Juste, c'est chose faite.
Phénix Noir, Phénix Blanc qui possédera mon être
Revenir en haut Aller en bas
DrDoom
avatar
V.I.P
Messages : 205
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 52
 Ven 3 Aoû - 15:58

Phénix Noir un jour, Phénix blanc un autre

le Phénix meurt et renais, chaque jour une couleur, laquelle?
a toi de decouvrir, a toi de subir

Phénix un jour Phénix toujours




Qui connaît son ennemi comme il se connaît, en cent combats ne sera point défait.
Qui se connaît mais ne connaît pas l'ennemi sera victorieux une fois sur deux.
Que dire de ceux qui ne se connaissent pas plus que leurs ennemis ?
Revenir en haut Aller en bas
godzyla
avatar
V.I.P
Messages : 64
Date d'inscription : 03/06/2012
 Sam 4 Aoû - 2:53

Twisted Evil

Je ne suis pas un rpiste ...si ça peut vous inspirez ...ce rp correspond à notre comportement ....et je vous avoue que j'adore l'esprit (c'est notre page externe) ...et sur l'officiel je justifie énormement nos agissements assez "fourbes" par notre sauvagerie ...

Le phénix noir ...peut également s'en inspiré (vu ou nous en sommes ...niveau "notoriété" .... lol!

Citation :
La Horde de Gaulois Sauvages est une guilde de joueurs pillards et mercenaires d'Ikariam. Basée dans le monde Iota, cette guilde est fraternelle et apporte aide et soutien à qui le demande, mais surtout à qui le mérite.

Cette alliance à été crée par des pillards barbares, les HDS. Elle a été rejointe par une horde Gauloise pour devenir les HGS. Nous ne connaissons ni la défaite ni la honte. Notre barbarie est inimaginable et n'a pas de limite.



Lorsque vous m’apercevrez, je ne serai pas le plus attirant du lot. Je serai prisonnier de mon armure. Le combat sera sale, sanglant et éprouvant. Je ne fais généralement pas preuve d’éloquence, et les us et coutumes de la Cour me sont inconnues. Et je ne fais généralement pas dans la dentelle.

On m’attribue de nombreux surnoms. Sauvages. Hordeux. Combattants. Pillards. Gaulois. Guerriers.

Je suis incapable de devenir furtif, je doute même en avoir l’envie. Je ne peux pas surgir des ténèbres afin de porter des coups dévastateurs, pour ensuite disparaître à nouveau. Je ne peux incinérer un ennemi situé à vingt pas. Je ne peux tuer à distance, bien à l’abri de mes ennemis. Je dois m’approcher de mon ennemi pour le tuer et le piller, le regarder droit dans les yeux, sentir son haleine. Je sens sa peur.


Je ne commande que mon esprit, mon corps et ma volonté. Ces trois éléments à eux seuls feront plier la bataille en ma faveur.

Je voyage seul. Ma seule compagne est mon arme. Je dois faire attention à elle. Je dois la maîtriser mieux que quiconque si je veux vaincre. Sans moi, elle n’est qu’un bout de métal. Sans elle, je ne suis rien.

Mais mes frères ne sont jamais très loin. La seule façon de les protéger, c’est en faisant obstacle à mes ennemis. Ma chair, mes os et mes tendons meurtris sont la preuve de ce sacrifice. Je dois prendre des coups qui en tueraient plus d’un, et continuer à me battre, jusqu’à la victoire finale.


Je suis rejeté par l’élite. Jusqu’au moment où les cors de bataille raisonnent à nouveau, et que l’ennemi se présente à nos portes. C’est là que toute cette vermine se rappelle au bon souvenir du Sauvage.

Il y a peu d’appelés, et encore moins d’élus. Et parmi ces rares élus, peu survivent les premières vagues. Après tout, le chemin du Sauvage est long et semé d’embûches. Notre apprentissage est entaché par la peur, la mort et la douleur. Au final, et avec un peu de chance, on nous enterrera dans l’anonymat près d’un champ de bataille abandonné.


Pourtant, je continue à me battre. Je ne sais même pas pourquoi. Probablement pour la gloire, ou pour être reconnu par mes pairs, ne serait-ce que pour un court instant. Je continue peut-être pour ma horde, ou pour ma famille. C’est aussi probablement la seule chose que je sache faire. Mais une chose est certaine, je continuerai. Que vous soyez d’accord ou non, que vous le remarquiez ou non. Je serai là, dans les tranchées. A me battre, à tuer… à mourir.


Né HdS, né Gaulois je suis un HGS.


La mort me fait vivre.


Jusqu’au moment où elle nous emportera tous.


Sauvages nous étions


Sauvages nous sommes


Sauvages nous resterons


Notre forum : http://hordesauvageikariam.forumactif.org


Devenir HGS est un engagement, qui marque à toujours. On ne quitte pas la Horde. Réfléchissez avant de nous contacter!
Revenir en haut Aller en bas
Annibal
avatar
V.I.P
Messages : 673
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 52
 Sam 4 Aoû - 8:25

Intéressant Godzy ! je devrai le revoir tranquillement plus tard.

Bastion Morfal de par un jour
En visitant ses Ports et ses Tours
Ses châteaux et ses Ksours
Ses Bannières en velours

Des Remparts Fortifiés, des Dorures
Et leurs belles femmes aux parures
Des adorables silhouettes en fourrures
Des sourires sournois derriere ses murs
Parées de robes longues avec des échancrures

Un Seigneur hargnieux de son regard m’atteint
Odieux, plein de mégarde pour son destin
Il se veut Roi de son Monde, Grand Souverain
Pensant protéger son harem si mondain

Et moi, Pauvre Phénix au cœur enfantin
Je brandis ma lame, j’embrasse mon destin
D’un pas sur et avisé je traverse leur jardin
Mes braves au cœur de lion les coincent dans un coin
Leur renforts a grands pas, tardent de si loin

Blanche la nuit, Vainqueur le Phénix au petit matin
Je prends ces belles dame et danse a ce refrain
Pour une nuit, pour un jour je suis Le Paladin
L'Odieux fou furieux parlera mais ne dira rien.
Revenir en haut Aller en bas
Annibal
avatar
V.I.P
Messages : 673
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 52
 Dim 19 Aoû - 0:09

Ce matin le Phénix Noir traine son âme enflammée
Il s’attarde longuement sur les faites passés
La rage inonde son être comme pour le consommer
Elle coule dans ses veines vers son cœur surmené
Avec la ferveur d'un orage aux longs grognements dissonants,
Dans son antre tonne la rage tel l’éclair qui choque l’innocent

Soudain le Phénix Blanc émerge de ma moralité,
Parcourant mon corps en bruts tremblements
Réveillant cette conscience longtemps alité.
Libérant ma pensée de ses longs ornements

Débarrassé l’espace d’une pensée de cette Colère
D’une douloureuse ambiguïté, d’une disjonction animale
Je me débarrasse de cette brume, pour un moment clair
Que ce soit ce soir le Bien, ou un autre le Mal

Phénix Noir, Phénix Blanc, balancent entre les bras de la Folie
Comblé par les instincts, les sensations indomptées,
Des pensées pures et sans biais me délient
Par ces moments ardents, ce Phénix enfin libéré.


Dieu n'a donné au guerrier un meilleur glaive à sa victoire que son mépris de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Annibal
avatar
V.I.P
Messages : 673
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 52
 Dim 19 Aoû - 0:10

Phénix Noir Phénix Blanc ! Ecrire pour se libérer


Ce soir le Phénix Noir se lève pour partager une bonne cuvée,
A la taverne une sensation de détester cette journée !
Alors, il décide d'écrire pour se libérer :

Je veux tracer cette prose dans la haine et le sang !
Sans mise en page, ni rimes, imposer le silence
Je veux exprimer des mots brûlants de mépris et d'insolence !
Alors, à tout ces arrogants qui dorment sur leurs lauriers passés
Amoureux de leurs faits minables, écoutez :

Quand on ne sait pas de quoi on parle, on la ferme !
Quand on doit juger sur un sujet inconnu, on se renseigne !
On n'accuse pas les gens d'un méfait quand l'ignorance nous bouche la vue !
Etaler une soi-disant culture inexistante alors que c’est idées fourbues !
Car quand on se prend pour les rois du monde, des êtres supérieurs
Il ne faut pas oublier que ceux qui se taisent ne vous sont pas inférieurs !
Ce n'est pas parce qu'on l'ouvre plus grande que les autres ont raison !
Commentateurs du lundi matin au regard hautain, arrêtez vos jargons !
On s'en fout des bobards que votre week-end vous a inspiré !
Ceux qui se croient les meilleurs des meilleurs et ne manquent de l’auto-déclarer !

Alors tu vois le Phénix Blanc qui se tait ?
Il sait des choses que tu ignores comme il ignore des choses que tu sais !
Est-ce qu'il empêche tout le monde de s'exprimer ?
Est-ce qu'il interrompt les gens pour se vanter et se mettre en avant ?
Est-ce qu'il te rabaisse parce qu'il voit que tu prends parfois les devants ?
Cette qualité que dans ton ignorance tu délaisses s'appelle la considération !
Alors, rien que pour une fois, penses aux autres et prends un moment de pondération !
Ca fera de toi une personne intéressante et attachante à qui on pourra tout pardonner !
Une personne qu’on aime côtoyer et qu'on ne laissera pas crever !

Alors que tu penses que j'ai tort, comment pourrais-je te parvenir quelque chose ?
Tu te dis que le Phénix est seul et que toi tu as de si nombreux amis !
La différence ? Mes amis m'apprécient pour ce que je suis
Phénix Noir, Phénix Blanc, par le beau temps comme par l’orage & la pluie

Et quand la fascination s'efface et ne laisse que désolation !
Alors petit péteux, souviens toi de cette discussion !
Hélas, pour toi, quand tu en prendras conscience,
Tu ne recevras que des mots brûlants de mépris et d'insolence !

Ce soir quand je vais me coucher, Je vais dormir enfin libéré !
Car durant cette journée, je me suis défoulé, je me suis lâché !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
 

Revenir en haut Aller en bas
 

Phénix Noir, Phénix Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Arche du Dragon Noir
» Les dragons du Vol Noir
» Un murmure dans le noir.
» Combattre l'hydre elfe noir !
» Probleme ecran noir Borne MVS (noir et rouge) Seeben 2 slots

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: A. Communauté :: Autel Ardent du Grand Phénix: Rôle PLay-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet