AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hymne a l'Hysteria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annibal
avatar
V.I.P
Messages : 673
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 52
 Dim 18 Déc - 19:22

Elle arrive finement à la pointe des pieds,
Son regard froid cherche à vous enlacer
Elle chuchote son humour noir à vos oreilles
Comme quoi l’Hysteria ne sera jamais pareil

Et voila La Faucheuse, Annibal te provoque
Ou plutôt c’est les Fous qui te convoquent
Alors que les anciens de Zeta passent à la Dépression
Et que certains Ikariotes pensent à l’Autodestruction
Et que d’autres s’affairent à faire souffrir
Les plus sages de la guilde avec leurs délires
Dis leur que dorénavant personne n’échappe
Leurs Tireurs même en fuite nos Epéistes les rattrapent
La Faucheuse apporte le chagrin,
Jack sur sa monture grand Paladin,
La déferlante de Xerses gagne du terrain
TNT ne peut se soucier de votre futur
Akhenathos n’a que faire de votre progéniture
Et si Doom parfois par dédain vous laisse
Un grêle bâton pour soutenir votre vieillesse
Quand la vie sur Ikariam vous devient insoutenable
Takeshi en Sushi songera vous mettre sur sa table

Quelle alliance quel drôle de surnom
Et pourtant elle n’a qu’un seul vrai nom
Les prêtres en chorus chantent Alléluia
Gloire & Longue Vie a l’Hysteria
Revenir en haut Aller en bas
Annibal
avatar
V.I.P
Messages : 673
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 52
 Dim 18 Déc - 19:26

Qui dit étude dit travail,
Qui Zeta dit Hysteria,
Qui dit Ambroisie dit dépenses,
Qui dit Log pas forcement créance,
Qui dit Quatuor dit malveillance,
Qui dit Amour dit Resistance,
Qui dit crise, dis les Tigres, dit Maudits, dit tout leur monde.
Qui dit fatigue dit éveil d’une nuit de guerres juste la veille,
Claque ta porte, ouvre ta page, tu va oublier tous tes problèmes.
Alors on danse… Alors on Swing… Alors on Danse… Alors on Swing...
Et la tu t'dis que c'est fini car pire que ça ce serait la mort.
Qu'en tu crois enfin que tu t'en sors quand y en a plus et ben y en a encore!
Y a les Rares, les Mirmidons, y a les taupes qui te rongent le corps
Ca t'prends les trips ça t'prends la tête et puis tu pries pour que ça s'arrête.
Mais c'est l’ Hysteria ce n’est pas le ciel alors tu t’bouche plus les oreilles.
Et là tu cries à perdre la tête & tu reprends encore plus fort
Tu fais tes comptes grand visionnaire
Tu vois tes alliés, tu discutes
Tu tapes les portes tu recrutes
Tu les pries tout comme une pute
Alors on chante
Lalalalalala, Lalalalalala,
Alors on Danse
Lalalalalala, Lalalalalala
Alors on Swing
Lalalalalala, Lalalalalala
Revenir en haut Aller en bas
Annibal
avatar
V.I.P
Messages : 673
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 52
 Dim 18 Déc - 19:27

Un Grand Paladin a la Cape Bleu, le regard en Lice,
Un immense bûcher, dressé pour son supplice,
S'élève en échafaud, pour ce grand chevalier
Il croit mériter l'honneur d'y monter le premier.

Un devoir qui fait suite au duel avec le Prince Damné
Il marche, il monte, le pas avéré
Son front est rayonnant de gloire et d'espérance.
Il lève vers les cieux un regard assuré,
Il prie à haute voix le mort-vivant inspiré.

D'une voix formidable aussitôt il s'écrie
Nul de nous n'a trahi ses Dieux, ses convictions, sa patrie
Norlan, mon ancien Maitre, mon Roi
Qu’est-il advenu de tes sujets, quel trouble, quel désarroi
Levez vous Nobles Paladin de la Guilde Bleu
Guerre, Guerre, a vos armes Sacrebleu !

Puis vers le vide cet homme se précipite,
Pour les perdre dans les rues de cette ville maudite, début de l’incipit.

Plus loin, les Paladins à la Cape bleu traversent d’un pas sûr,
Falaises, sentiers, marécages, forets, & grands murs.
Sous un ciel rouge de flammes, de bruits, des Arbres aux feuilles pales.
Ils regardent autour d’eux & voila des milliers de pals.
On y voie le corps de nombreux prisonniers mutilés
Unités d’élites, confrères du Sud, & bien d’autres sont dressés

Une scène terrifiante qui fut surnommée « la forêt Maudites des Pals »



Pas le temps de rendre honneur a ces nobles Seigneurs.
Un cri: «tourne vite, non, par-là, range toi et vite!
Rejoins les autres, quels autres ? suit les pleurs»
Tête basse, Annibal mène les lignes, les élites

Il suit son ombre ne regardant plus les empalés sur le coté.
Il exhorte à voix haute ses innombrables armées
Le son d’acier qui frappe les murs frappe encore dans sa tête.
Est-ce qu’ils sont là? Il ne le sait pas. Il avance avec ses bêtes,
Des majestueux mastodontes, mais ils sont coincés !
Tout autour des Charognards qui veulent les déchiqueter.
Il se défait de sa peur, tirs bien précis, les cranes sont fêlés
Grands coups de Sabres, de Lances aux pointes effilées
Les grands Mastodontes avancent leurs ennemis terrassés.

Le grand Sphinx Akhenathos parlemente avec ses Prêtresses.
Il bondit pour affranchir les appels de détresses.
Au loin il voit les regards de tristesse.
Il se doit de traverser les ténèbres.
De vaincre les Maudits aux appétits funèbres.
Les Phalanges, Géants, Epéistes, avancent a grand cœur
Des Mortiers, des Bombardiers, des archers, quelle splendeur

Ténèbres trompeuses, amis, ennemis, les tireurs hésitent
Roi soleil, il illumine les Ténèbres, les mousquets chantent, les armures s’effritent.
Et le feu brille à l'aspect du trépas,
Mais ces braves chevaliers ne se démentiront pas.

Alors étranger, désireux de savoir plus, de rencontrer la fin
Reste la, dans cette section, pour assouvir ta faim
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
 

Revenir en haut Aller en bas
 

Hymne a l'Hysteria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'hymne de l'instructeur.
» Hymne militaire ou nationale Serbe
» Idée : Hymne
» L'hymne officiel de la World Cup 2011
» Hymne national soviétique sous-titre français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A. Communauté :: Autel Ardent du Grand Phénix: Rôle PLay-